Created with Sketch.

Marc Simon, les compétences au service des citoyens

Pourrais-tu nous dire qui tu es, dans la vie de tous les jours ?

Que dire ?! Marc Simon, né (littéralement) à Sohier. Je viens d’une famille ouvrière de 5 enfants. J’ai vécu presque 30 ans à Sohier jusqu’à ce que je déménage à Chanly. Je suis marié à Stéphanie avec qui j’ai eu deux merveilleuses filles : Clara et Louna.

Quel est ton métier ?

Je suis dessinateur en bâtiment de formation… J’ai eu l’opportunité de travailler pour une société de cartographie à Namur. Ensuite, je suis parti travailler au Grand Duché dans le secteur des réseaux électriques et gaziers.

Mon métier me donne une vision globale de ce que pourraient amener mes compétences professionnelles pour les citoyens et le personnel communal. Je pense notamment aux cimetières…

Quelle est ton histoire avec la commune et ton village ?

Je suis investi dans quelques comités comme bénévole, mais aussi à la foire du livre. J’aime l’esprit festif qu’il se dégage de ces organisations, les rencontres et les contacts humains.

Dans le programme, as-tu un point qui te tient particulièrement à coeur ?

L’utilisation du numérique comme outil me parait essentielle. Que ce soit au service du citoyen ou de l’administration, il sera important de ne pas « rater le coche » !

Te présenter aux citoyens comme candidat, pour toi, ça représente quoi ?

Avoir une chance de m’investir pour ma commune me parait essentiel. J’avais déjà eu l’occasion de me présenter, mais j’avais refusé. Je voulais me reconnaitre dans un projet, le construire et me sentir bien dans ce rôle politique. J’avais aussi beaucoup d’occupations, les filles étaient petites, j’avais repris des cours du soir. Bref, je veux faire bien les choses, y consacrer le temps et les compétences nécessaires avec une belle équipe soudée et équilibrée comme celle d’ici 2024.

 

Une image vaut mieux que mille mots…

J’ai repris une photo du lancement du comité de Chanly il y a quelques années. C’était le premier Grand Feu que l’équipe relançait à Chanly, et c’était très chouette de revoir le comité et la vie associative se remettre en route.