Created with Sketch.

Christian Boulet, la force de l'âge

Pourrais-tu nous dire qui tu es, dans la vie de tous les jours ?

Christian Boulet, retraité et habitant de Wellin depuis 2010. Je suis un véritable hyperactif ! J’aime participer à la vie locale et passer du temps avec mes enfants et mes petits enfants. J’aime voyager quand j’ai l’opportunité. Parfois seul, pendant quelques jours, mais aussi en famille ou avec des groupes de wellinois en autocar.

Je suis retraité depuis 2007.

Quel était ton métier ?

J’ai commencé ma carrière comme enseignant et j’ai ensuite travaillé dans une administration communale.

Quelle est ton histoire avec la commune et ton village ?

J’ai découvert Wellin parce que j’avais un chalet à Resteigne. A l’époque, j’habitais Charleroi mais tombé sous le charme de la commune j’avais décidé qu’une fois à la retraite, je viendrais m’installer à Wellin. 

Je suis arrivé en 2010 en jeune retraité à qui les agendas chargés manquaient et j’ai donc eu à cœur de m’investir dans la vie associative pour m’occuper.  La vie associative wellinoise m’a permis de m’investir d’abord à la CCCA comme membre et puis comme président. 

Avec la CCCA, nous mettons sur pied des spectacles, des tournois, des concours. Je ne peux m’empêcher de penser d’ailleurs aux Well’in Folies en 2014. On m’avait cru fou ! Mais je suis fier d’avoir pu réunir une équipe de bénévoles, d’avoir le soutien de l’échevin des ainés, et d’accueillir 3500 personnes sur toute la durée de l’événement !

Te présenter aux citoyens comme candidat, pour toi, ça représente quoi ?

Ma volonté d’être à l’écoute de leurs questions et de leurs besoins, d’être réel. Je veux être disponible.

Dans le programme, as-tu un point qui te tient particulièrement à cœur ?

D’abord, je tiens à dire qu’il me convient dans son intégralité ! J’aurais refusé de le défendre  si ce n’était pas le cas, c’est le véritable fruit d’un travail d’équipe durant de longs mois.

Mon cheval de bataille, je pourrais dire que ce serait les ainés… Mais aussi les jeunes… Et puis j’aime l’épicerie sociale… Et le logement…

 

 

 

Si tu devais nous parler d’une image, laquelle choisirais-tu ?

Lors des Well’in Folies, j’avais eu l’occasion d’organiser une exposition sur l’école d’autrefois. J’avais eu l’occasion de recevoir les élèves des trois écoles de l’entité pour leur parler de ce qu’était l’école avant.